° About me °

I am from a western region of Brazil near by the border with Bolivia in the heart of Latin America. Mato Grosso means ”thick forest" and it was in this wilderness, surrounded by nature and rich biodiversity that I was born. 

I grew up immersed by an exuberant flora and fauna. 7 years ago I chose to live in the Basque Country.  A place as wild as rich that seduced me and welcomed me with its magnificent landscapes, history, mysteries and fertile land.

Here and there it is always nature that drives my soul, all it forces amazes me and inspires me to create. 

I constantly feel this movement of contraction and expansion. Deeply on me. 

As a willing to get connected with my roots by finding myself elsewhere, intensifying the journey.

°work and process°

I try to describe what I do by relating it with sharing. Sharing is the goal of my work, my most ambitious and essential challenge. 

I use the earth to materialize the invisible and get connected to others. 

I like to say that I don't "create" things. I actually recreate, co-create. By searching and taking around all elements that touches me. All my pieces are  filled with layers composed of all that surrounds it.

My creative process passes through body and mind, soul and thought, hands and breath. 

My work is about experience the clay, mixing with glazes and local land (materials that I collect directly from the ground). My research involves wild clay and its territories, cultures, stories and myths. Relying it with my personal context. 

I'm passioned by the transitory aspect of matters and life interactions. 

I invite you to discover your world through mine.











____

°academic formation°


° ESAPB Basque Country - DNA  :  Fine Arts degree 

° IED  São Paulo - Jewelry  Design  Master's degree 

° Faktoria  Basque Country - Ceramics  Turning CAP

° ESAD Pyrenees - Ceramic Art Master's degree  

DNSEP  ( in progress to July 2021)  

° ° °


Artiste originaire du Mato Grosso, région centre-ouest du Brésil, Johanna a choisi de vivre au Pays basque il y a 7 ans. Attirée par les roches et le relief de la région, elle s’imprègne de l’environnement Basque et de la culture locale pour s’inspirer et enrichir son répertoire. Journaliste et designer de formation, Johanna quitte Sao Paulo où elle a vécu pendant 13 ans pour aller plus loin dans la création. Ici elle a suivi la Classe Préparatoire aux Beaux Arts à l’ESA Pays Basque où elle a poursuivi ses études jusqu'à l'obtention du Diplôme National d’Art. Toujours nourrie d’une passion pour le geste et le lien entre l’homme et le territoire, Johanna porte son regard sur les techniques du métier de potier et décide de suivre la formation professionnelle à l’atelier Faktoria à Biarritz où elle a obtenu son CAP Tournage en céramique. À présent elle travaille sur la préparation du diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP) en poursuivant les études du second cycle - option Art Céramique à L'École Supérieure d'Art et Design des Pyrénées.

En tant qu’artiste Johanna mène une recherche sur la transformation de la matière. Avec un centre d'intérêt qui fluctue entre l'anthropologie, les relations humaines, la géologie, l'histoire naturel et le contexte socio-culturel. Sa production comprend différentes formes expression qu'elle utilise comme outils de construction symbolique de lʼespace. Dans son processus créatif chaque détail est relié par un fil conducteur qui tiens la trame. Sa pratique passe par le corps et l'esprit, l'âme et la pensée, les mains et le souffle. 

Composés de plusieurs éléments, entre la technique et l'expérimentation, ses créations sont très hétérogènes et peuvent contenir des extraits d'enregistrements sonores, videos et témoignages. Tout autant que de la peinture, l'écriture et de la performance, avec des objets récupérées ou fabriquées. Son travail est fréquemment proposé sous forme d'installation ou dispositifs.

En tant que potière, son travail consiste à utiliser la terre comme sujet. En respectant les étapes et le temps de l'élément en lui donnant une voix. Chaque objet a sa particularité et son caractère, les défauts apparus pendant le processus font partie du jeu, l’intention est de les sublimer. Elle utilise du grès, de la porcelaine, de la faïence, des mélanges d'émaux, engobes et argiles sauvages qu'elle récolte in situ. Sa recherche porte sur l’environnement et l’interaction des éléments. Histoire et culture, les mythes, les croyances, l'origine, l'enracinement. 

Une composition entre passé et présent, tradition et modernité, matière et mémoire. 

Johanna utilise les techniques ancestrales et contemporaines pour mettre en forme son questionnement sur l'homme et l'objet. Ses pièces ont des thématiques spécifiques, sensibles à l'artiste. Comme le rapport à la surface, phénomènes naturels liés aux terrains, l'érosion, les fissures du sol, la texture et la beauté singulière de l’inaperçu.


« La nature se présente toujours comme une âme motrice, cette force qui manime et me pousse à créer. Je ressens constamment en moi ce mouvement de contraction et expansion. Comme un besoin de se relier à quelque chose dessentiel, légitime et propre à tous les êtres. J'utilise la terre pour matérialiser l'invisible et me connecter à lautre. »  (Johanna M.)

Instagram Feed

Using Format